Partager

Économie de l'Islande en un coup d’œil

Étude économique de l'Islande - 7 juillet 2021

L’économie islandaise se redresse après avoir traversé une grave récession liée au COVID-19. Les exportations de produits de la pêche et de services intellectuels sont en hausse, et les touristes étrangers commencent à revenir en Islande parallèlement à l’assouplissement progressif des restrictions de déplacement. La crise sanitaire a été relativement modérée jusqu’ici, grâce à une stratégie intelligente de dépistage et de traçage et au bon fonctionnement du système de santé. Après avoir vivement augmenté pendant la pandémie, le chômage diminue rapidement et l’inflation se maintient au-dessus de l’objectif visé. Une politique macroéconomique adaptée, conjuguée à des réformes structurelles, est nécessaire à une reprise saine et à une croissance durable.

> Études économiques de l’OCDE : Islande 2021 (version abrégée)

Executive Summary

Presentation

Summary video

Reform Priorities (April 2021)

Going for Growth 2021 - Iceland

The pandemic-related collapse of foreign tourism and international travel, which account for almost a fifth of GDP, highlighted the need to diversify the economy. Iceland needs to improve resilience and find new drivers of productivity and employment growth, in particular given the objective of emission reductions. Boosting skills across the population is hence the top priority, along with reforms to strengthen competitive forces.

©Shutterstock/Anton Petrus

Read full country note

 

2021 Structural Reform Priorities

  • Education and skills: Foster strong and relevant skills
  • Environmental policy: Move towards a low-carbon economy
  • Agriculture: Reduce agricultural support
  • Competition and regulation: Remove barriers to domestic and foreign entry
  • Tax system: Lower the marginal tax wedge

 

>> Going for Growth homepage