Partager

Les normes du financement du développement

L’aide publique au développement (APD)

 

 …/ DCD / _Styles / 00: T4 backOffice (TinyMCE) - 2019
 …/ DCD / _Styles / 02 : DCD documentType (DT) styles 2019

Selon la définition du Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE, on entend par « aide publique au développement » (APD) l’aide fournie par les États dans le but exprès de promouvoir le développement économique et d’améliorer les conditions de vie dans les pays en développement. Adoptée par le CAD en 1969 comme la norme de référence en matière d’aide extérieure, l’APD demeure la principale source de financement de l’aide au développement. L'APD est basée sur des statistiques recueillies, traitées et publiées par l'OCDE.

Les chiffres définitifs de l'APD

L'aide publique au développement (APD) des membres du Comité d'aide au développement (CAD) de l'OCDE s'élève à 185,9 milliards USD en 2021, soit une révision à la hausse par rapport au chiffre provisoire de 179 milliards USD publié en avril, à la suite d'une mise à jour de certains membres du CAD.

Le total de l'APD pour 2021 équivaut à 0,33 % du revenu national brut (RNB) combiné des membres du CAD.

Le total de 2021 marque une hausse de 8,5 % en termes réels par rapport à 2020, en raison principalement du soutien aux activités liées au COVID-19, notamment sous la forme de dons de vaccins. Si l'on exclut les dons de vaccins, l'APD en 2021 montre une hausse de 4.8 % en termes réels par rapport à 2020.

Les pays du CAD ont consacré 21.9 milliards USD aux activités liées au COVID-19 en 2021, ce qui représente 12 % de leur APD nette combinée. Dans ce total, 11.1 milliards USD ont été consacrés au soutien lié à la lutte contre le COVID-19 (par exemple, la prévention, le traitement et les soins), ainsi qu'aux dons de vaccins, tandis que le reste a été consacré à l’aide humanitaire ou au soutien macro-économique.

L'APD totale de 2021 comprenait 181,4 milliards d'USD sous forme de dons, de prêts à des entités souveraines, d'allègements de la dette et de contributions à des institutions multilatérales; 1,2 milliard d'USD à des instruments du secteur privé (ISP) axés sur le développement ; et 3,3 milliards d'USD sous forme de prêts nets et d'actions à des entreprises privées opérant dans des pays admissibles à l'APD.

Découvrez les tendances en 2021 (en anglais)


Explorer les données :


Qu'est-ce que l'APD ?

Les apports d’APD fournis aux pays et territoires figurant sur la Liste des bénéficiaires de l’APD établie par le CAD ou à des organisations multilatérales de développement

  • émanent d’organismes publics, y compris les États et les collectivités locales, ou d’organismes agissant pour le compte d’organismes publics ; et
  • sont assortis de conditions favorables (dons et prêts concessionnels) et ont pour but essentiel de favoriser le développement économique et l’amélioration du niveau de vie des pays en développement.

La liste des pays admissibles au bénéfice de l’APD établie par le CAD est révisée tous les trois ans, le critère de base étant le revenu par habitant.

L'aide militaire et les apports au titre de la promotion des intérêts du donneur en matière de sécurité ne sont pas de l'APD.

Pour en savoir plus


    • Coûts des réfugiés dans les pays donneurs comptabilisées en APD

    • link

    • COVID-19 vaccins et aide publique au développement

    • link

    • Aperçu de l’aide publique au développement liée au climat

    • link

Ressources

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)