Partager

Echange de renseignements

L'Algérie rejoint le Forum mondial sur la transparence et l'échange de renseignements à des fins fiscales

 

01/09/2021 - L'Algérie rejoint la lutte internationale contre l'évasion fiscale en devenant le 163ème membre du Forum mondial sur la transparence et l'échange de renseignements à des fins fiscales.

Comme tous les autres membres, l'Algérie participera sur un pied d'égalité et s'engage à combattre l'évasion fiscale par la mise en œuvre des normes internationalement reconnues de transparence et d'échange de renseignements à des fins fiscales - à la fois l'échange de renseignements sur demande et l'échange automatique de renseignements. Les membres du Forum mondial comprennent tous les pays du G20, tous les membres de l'OCDE, tous les centres financiers internationaux et un grand nombre de pays en développement.

« Nous sommes ravis d'accueillir l'Algérie en tant que nouveau membre du Forum mondial », a déclaré Maria José Garde, la présidente du Forum mondial. « L'extension régulière du nombre de membres du Forum souligne l'importance accordée par la communauté internationale à la transparence fiscale et la détermination des gouvernements à s'unir pour combattre et prévenir la fraude et l'évasion fiscales ».


Le Forum mondial est le principal organisme multilatéral dont le mandat est de veiller à ce que toutes les juridictions adhèrent au même standard élevé de coopération internationale en matière fiscale. Cet objectif est atteint grâce à un solide processus de suivi et d'examen par les pairs, auquel l'Algérie sera soumise. En outre, le Forum mondial administre également un vaste programme de renforcement des capacités afin d’aider ses membres à appliquer les normes et les administrations fiscales à faire le meilleur usage possible des canaux de partage de renseignements à l’échelle internationale.

En tant que membre du Forum mondial, l'Algérie participera également à l'Initiative Afrique, un programme de travail lancé en 2014 pour soutenir la mobilisation des recettes intérieures et la lutte contre les flux financiers illicites en Afrique par le biais d'une transparence fiscale et d'un échange de renseignements renforcés.

Lecture complémentaire :


Pour plus d'informations, les journalistes sont invités à contacter Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE (+33 1 45 24 91 08), ou Zayda Manatta, Cheffe du Secrétariat du Forum mondial (+33 1 45 24 82 29).

 

Documents connexes