Partager

Économie de l'Inde en un coup d’œil

Perspectives économiques (mai 2021)

Après la sévère contraction du PIB en 2020, la croissance économique devrait rebondir en 2021, portée par le rattrapage de la demande de biens de consommation et d’investissement, avant de se modérer en 2022. La recrudescence dramatique des cas de contamination depuis février a fragilisé la reprise naissante et risque d’aggraver les difficultés financières des entreprises et des banques. Alors que l’anxiété de la population face à la pandémie gagne du terrain et que les mesures de confinement se multiplient, les indicateurs à haute fréquence laissent penser qu’un ralentissement marqué pourrait avoir lieu entre avril et juin, mais son impact global sur l’année devrait être modéré. La hausse des prix de gros et de détail reste élevée, mais reste dans la fourchette cible de la banque centrale.

Going for Growth: Economic Policy Reforms (April 2021)

Going for Growth 2021 - India

Hitting particularly hard the informal sector, where much of the Indian population works, the pandemic reinforced the need for creation of jobs in the formal sector and reforms of health care, protection of vulnerable individuals, households and groups.

©Shutterstock/Anton Petrus

Read full country note

2021 Structural Reform Priorities

  • Competition and regulation: Reduce statutory barriers and red tape to increase business dynamism
  • Labour market: Review stringent employment protection in the formal sector to accelerate jobs creation
  • Healthcare: Increase public spending to improve health outcomes in an equitable way
  • Environmental policy: Improve the state of the environment
  • Financial system: Facilitate further resolution proceedings

 

>> Going for Growth homepage

Étude économique de l'Inde (décembre 2019)

La croissance économique est forte, mais des défis demeurent sur le plan social et celui de la gouvernance. Les revenus convergent rapidement vers les niveaux observés dans d'autres économies de marché émergentes. L’Inde est l'économie du G20 qui connaît la croissance la plus rapide depuis 2014. Si le PIB par habitant à PPA se situait encore à 56 % de la moyenne de l’ensemble constitué par le Brésil, l’Inde, l’Indonésie, la Chine et l’Afrique du Sud (et à 17 % de la moyenne de l'OCDE) en 2018, le rythme de convergence s’est accéléré. L’Inde est devenue un acteur clé de l'économie mondiale, avec des performances exceptionnelles à l’exportation dans certains secteurs.

Version abrégée

.

Presentation