Partager

Économie de la Belgique en un coup d’œil

Perspectives économiques (décembre 2021)

La consommation privée et l’investissement des entreprises devraient continuer d'alimenter le solide rebond de l'économie. La croissance du PIB devrait s’établir à 3.2 % en 2022, avant de revenir vers son potentiel de 1.4 % en 2023. Le marché du travail s’est redressé et le taux de chômage devrait culminer à 6.6 % en 2022, pour se replier ensuite. Les pénuries de main-d'œuvre et de compétences dans certains secteurs clés pourraient peser sur la croissance. L'inflation s'accélère et la hausse rapide des prix de l'énergie pourrait alimenter l’inflation salariale via le mécanisme d’indexation.

Reform Priorities (April 2021)

Going for Growth 2021 - Belgium

Improving business dynamism will be key to revive productivity growth and job creation in recovery. Reforms are hence needed to lower barriers to entry but also smooth the restructuring of firms and exit of non-viable ones. A more flexible labour market and activation policies will ensure the conditions for productive firms to grow and increase inclusiveness.

©Shutterstock/Anton Petrus

Read full country note

2021 Structural Reform Priorities

  • Competition and regulation: Streamline regulations that hamper business dynamism and productivity growth
  • Competition and regulation: Make the insolvency regime more conducive to reallocation of resources and productivity growth
  • Labour market: Strengthen active labour market policies and training to reduce job-skill mismatch
  • Labour market: Make wage setting more flexible
  • Tax system: Reduce labour taxes to support employment

 

>> Going for Growth homepage

Étude économique de la Belgique (février 2020)

Selon la dernière édition de l’Étude économique de la Belgique, publiée par l’OCDE, des créations d’emplois solides, bien que concentrées pour l’essentiel dans des secteurs à bas salaires, ont permis de faire redescendre le chômage à des taux historiquement bas. La croissance économique a été régulière, mais reste en deçà des niveaux observés dans la zone euro, et la croissance de la productivité a stagné. Les réformes futures devraient avoir pour but de diminuer les obstacles à l’emploi auxquels se heurtent certaines catégories défavorisées, d’aider les entreprises innovantes à prospérer et de relâcher encore les tensions qui pèsent sur les finances publiques.

Résumé de l'étude

Présentation