Partager

Comptes nationaux

Croissance trimestrielle du PIB du G20, troisième trimestre 2018, OCDE

 

La croissance du PIB s’est affaiblie dans la majorité des économies du G-20

 

Version complète du communiqué (graphiques et tableaux inclus - PDF)

 

18/12/2018 - La croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de la zone G20 a ralenti à 0,8% au troisième trimestre de 2018, comparée à 1,0% au trimestre précédent, selon des estimations provisoires. 

Le PIB s’est contracté dans quatre pays du G-20 au troisième trimestre de 2018, après avoir augmenté au trimestre précédent. La Turquie a enregistré la contraction la plus forte (moins 1,1%), sur fond de dépréciation significative de la livre turque en août dernier, suivie du Japon (moins 0,6%, comparé à 0,7% au trimestre précédent), de l’Allemagne (moins 0,2%, comparé à 0,5%) et de l’Italie (moins 0,1%, comparé à 0,2%). 

La croissance du PIB a ralenti dans la majorité des autres économies du G-20 pour lesquelles des données sont disponibles. La croissance a ralenti significativement en Australie (à 0,3%, après 0,9%), et, dans une moindre mesure, en Inde (à1,5%, après 1,8%), au Canada (à 0,5%, après 0,7%), en Russie (à 0,3%, après 0,5%), en Chine (à 1,6%, après 1,7%) et aux États-Unis (à 0,9%, après 1,0%). Elle a également ralenti dans l’Union européenne (à 0,3%, après 0,5%). 

Par contre, la croissance a rebondi au Mexique et en Afrique du Sud, à 0,8% et 0,6%, respectivement au troisième trimestre de 2018, après une contraction de 0,1% au trimestre précédent pour ces deux pays. La croissance a également fortement accéléré au Brésil (à 0,8%, après 0,2%), et, dans une moindre mesure, au Royaume-Uni (à 0,6%, après 0,4% au trimestre précédent, bien que les dernières estimations nationales pour le mois d’octobre indiquent un ralentissement depuis) et en France (à 0,4%, après 0,2%). La croissance du PIB a été stable en Indonésie (1,3%) et en Corée (0,6%). 

En glissement annuel, la croissance du PIB de la zone G20 a ralenti à 3,6% au troisième trimestre de 2018 (par rapport à 3,8% au trimestre précédent), avec l’Inde enregistrant la plus forte croissance (7,2%) et le Japon la plus faible (0,1%). 

‌‌‌‌‌‌‌‌La croissance du PIB s’est affaiblie dans la majorité des économies du G-20

Note : Les taux de croissance présentés dans ce graphique sont fondés sur des données avec plusieurs décimales. ‌

Lien vers les données - Source : Comptes nationaux trimestriels

 

‌  

@OECD_STAT

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)