Partager

Innovation dans l’éducation

Les équipements scolaires et les performances des élèves dans les pays en développement

 

La qualité des équipements scolaires est-elle un luxe dans les endroits où le simple fait de trouver des espaces dédiés à l’apprentissage des enfants est déjà une difficulté ? Dans un contexte où la priorité consiste généralement à proposer une scolarisation de base, doit-on attacher de l’importance à l’apparence des équipements, à leur fonctionnement et à la façon dont ils sont utilisés par les élèves et les enseignants ? Ces questions ont été abordées lors du « XIIe Colloque sur l’architecture et les comportements » (12th Architecture & Behaviour Colloquium) qui était consacré essentiellement au rôle des bâtiments dans les performances d’apprentissage des élèves dans les pays en développement.

Les participants ont exprimé des opinions contrastées sur les facteurs nécessaires pour garantir un programme scolaire et pédagogique efficace :

  • Les équipements scolaires ne revêtent qu’une importance secondaire. La réussite dépend du directeur, des enseignants et de leurs relations avec les élèves (un récent rapport de l’OCDE partage cette opinion).*
  • Les équipements scolaires et les cours d’école bien conçus, qui prennent en compte l’environnement culturel local, favorisent l’apprentissage.
  • Faire participer les différents intervenants – enseignants, parents et élèves – à la planification et la construction des établissements et des cours d’école renforce les chances de réussite.

Au cours de ce colloque, les présentations brèves et les débats animés se sont succédé pendant trois jours, entre des représentants de quatre secteurs : les organismes de financement, les administrateurs de l’État qui participent à l’élaboration des programmes de construction d’équipements scolaires dans les pays du Moyen-Orient, les chercheurs universitaires et les architectes. Les organismes de financement ont comparé les différentes difficultés auxquelles ils sont confrontés. Les administrateurs ont exposé les objectifs principaux, sur le plan pédagogique, de leurs programmes d’éducation. Les chercheurs ont présenté les résultats d’évaluation des performances d’élèves issus d’environnements scolaires matériels différents et ont démontré que l’environnement bâti était un facteur important du soutien de l’apprentissage. Les architectes ont mis en évidence leur expérience en matière de projets qui prennent en considération la qualité, entraînant ainsi dans de nombreux cas une évolution pédagogique intéressante. Toutefois, les réalités sociales inhérentes aux différents pays ont obligé les participants à remettre en question la légitimité d’accorder la priorité à ces aspects particuliers de la construction des équipements scolaires. La nécessité de proposer une éducation de base au plus grand nombre d’enfants prévaut.

Le douzième colloque sur l’architecture et les comportements est né du souhait d’évaluer les programmes de construction scolaire dans les pays en développement. L’objectif était de mettre en commun les informations relatives au lien entre l’architecture scolaire et la réussite des élèves afin de prendre des décisions éclairées et de faire les bons choix en matière d’affectation des crédits et de mise en œuvre des projets. Cette question présente un intérêt particulier dans les pays en développement, dont les maigres ressources doivent être dépensées judicieusement.

Le colloque a eu lieu à Monte Verita, en Suisse, du 29 mars au 1er avril 2006. Ses actes sont en cours de rédaction en vue de leur publication.


Pour en savoir plus, contacter :
Kaj Noschis
Architecture & Behaviour Colloquiums
Colloquia sàrl
PSE-C
1015 Lausanne
Suisse
Kaj.Noschis@colloquia.ch
www.colloquia.ch/en/colloquiums/aetc06.htm

 

* Le dernier rapport du Programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA), Regards sur l’éducation : édition 2006, indique que l’infrastructure physique des établissements scolaires n’a qu’un impact net négligeable sur les résultats des élèves. Le Programme pour la construction et l’équipement de l’éducation a décidé d’étudier ce lien de manière plus approfondie.

 

Documents connexes